One Piece, Eiichiro Oda (1997 – )


« Gloire, fortune, puissance. Cet homme avait amassé entre ses mains tout ce qu’il est possible de désirer. Son nom : Gold Roger, le seigneur des pirates. Les dernières paroles qu’il prononça avant de mourir firent se précipiter les hommes du monde entier sur les mers.

– Mon trésor ? Si vous y tenez, vous n’avez qu’à le prendre… Mais il vous faudra d’abord le chercher, car je l’ai caché quelque part dans ce vaste monde !

Et c’est ainsi qu’une grande vague de piraterie s’abattit sur le monde entier. »


One Piece est le premier manga que j’ai lu et il est toujours resté mon préféré. Le mangaka nous immerge dans un monde d’aventures et de découvertes avec des personnages complètement loufoques.

En nous divertissant, l’histoire nous fait aussi réfléchir sur des questions telles que le Bien et le Mal, les conventions, la liberté, l’entraide et l’amitié.

Ce que j’aime par-dessus tout dans ce manga, c’est à quel point il me fait rêver et me donne envie de partir à l’aventure. Luffy et son équipage sont des pirates et même s’ils peuvent parfois se montrer égoïstes, ils font toujours ce qui leur semble juste.

La quête du One Piece semble infinie et pourtant elle a bien avancé déjà : 20 ans que ça dure ! Et je voudrais que ça ne s’arrête jamais (quoique j’ai quand même très envie de connaître la fin).

Tous les personnages de l’équipage des « Chapeau de paille » sont attachants. On a l’impression de bien les connaître grâce à leur passé souvent tumultueux et toutes les aventures qu’ils ont vécues depuis. Même si c’est peu original, Luffy reste mon personnage préféré. Il n’est pas très intelligent et suit son instinct ; c’est par ses actes qu’il se démontre extrêmement généreux et bienveillant. Son plus grand souhait est de devenir le seigneur des pirates, soit l’homme le plus libre du monde, et de pouvoir protéger les êtres qui lui sont chers.

Le monde de One Piece est un monde totalement différent du nôtre, peuplé de pouvoirs et de créatures étranges. L’équipage de Luffy suit une route bien précise (celle de la route de tous les périls puis du Nouveau Monde) pour atteindre le trésor du One Piece. Je pense que l’auteur est un génie car il a fait d’une histoire initialement plutôt simple un monument et un pilier du manga vendu à des millions d’exemplaires. À chaque escale correspondent de nouvelles rencontres, découvertes, péripéties et aventures qui rendent la lecture exaltante.

Eiichiro Oda fait également preuve d’une grande subtilité avec de nombreuses références sur la culture japonaise mais aussi internationale (Impel Down et l’Enfer de Dante Alighieri par exemple).

C’est une grosse série (88 tomes sortis à ce jour) et pourtant pas un tome ne fait tâche.

J’ai hâte de continuer le périple avec ces aventuriers hors du commun.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s