Shades of Magic, V.E. Schwab (2015-2017)


« Most people only know one London ; but what if there were several ? Kell is one of the last Travelers – magicians with a rare ability to travel between parallel Londons. There’s Grey London, dirty and crowded and without magic, home to the mad king George III. There’s Red London, where life and magic are revered. Then, White London, ruled by whoever has murdered their way to the throne. But once upon a time, there was Black London… »


Une histoire génialissime. J’ai rarement été aussi accro à un livre : chaque fin de tome, il fallait absolument que je connaisse la suite immédiatement. Heureusement que j’étais en vacances car j’ai passé le plus claire de mon temps à lire pendant deux semaines.

Et pourtant, je n’aurais pas parié dessus. J’ai trouvé le premier quart du premier tome assez long et je n’arrivais pas à me concentrer, à être vraiment dans l’histoire en lisant. Donc j’ai fait ce qui m’arrive souvent : je l’ai mis de côté pour entamer une autre lecture. Un ou deux mois plus tard, je l’ai repris… et je ne l’ai plus lâché.

L’univers est rythmé par l’aventure, la magie et la piraterie ; un mélange qui ne pouvait que me ravir. Il y a tellement de personnages auxquels on s’attache : Lila, Kell, Rhy, Alucard… Bien que parmi les personnages principaux, la présence masculine s’impose, ce n’est pas important, car Delilah Bard leur fait de l’ombre à tous. C’est une jeune femme forte, indépendante et déterminée, une pirate dans l’âme qui manie les poignards comme personne et détrousse les passants avec la dextérité d’une voleuse aguerrie. Elle est aussi fidèle à ses convictions et, bien qu’elle essaie de le cacher, elle est sensible et généreuse. C’est bien elle pour moi la véritable héroïne de l’histoire et celle qui m’inspire le plus (inspiration à prendre avec des pincettes ici car elle tue quand même pas mal de personnes).

Chapeau bas à l’autrice V.E. Schwab pour avoir imaginé et écrit une histoire d’amour aussi belle et touchante entre deux personnages masculins mis en avant (car cette histoire d’amour homosexuelle lui a valu d’être censurée en Russie, et qu’elle a su défendre ses personnages malgré tout).

L’action est perpétuelle et tout au long des trois tomes, on ne s’ennuie jamais. Rien que d’écrire cet article, j’ai envie de les relire !

Je les ai lus en anglais donc je ne sais pas si la traduction française est bonne, mais si vous comprenez un minimum l’anglais, je vous conseille de les lire en version originale car le rythme de l’action se prête tellement au vocabulaire anglophone à mon sens (et en plus ils sont tous sortis !).

Je ne peux que vous conseiller de lire cette série qui restera une de mes préférées. Si vous aimez les thèmes de la magie, des combats, des pirates, des familles royales, des conquêtes, des voyages et de la liberté, nul doute que cette histoire vous plaira.

Bonne immersion dans les villes de Londres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s