Frappe-toi le coeur, Amélie Nothomb (2017)

Albin Michel, 2017

« Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie. »

Alfred de Musset


J’adore cette citation que j’ai découverte à travers le roman d’Amélie Nothomb.

Et j’ai encore plus aimé le roman d’Amélie Nothomb.

Bien que l’on entende souvent dire que tous les romans de l’autrice se ressemblent, je trouve quand même une nette évolution au fil des années. Ses deux derniers livres (Frappe-toi le cœur (2017) et Les prénoms épicènes (2018)) m’ont complètement plongée dans l’histoire et je les ai tous deux lus d’une traite, chose que je ne faisais pas avec ses premières sorties.

Frappe-toi le cœur raconte l’histoire de Diane, une enfant qui dès sa naissance n’a pas été aimée par sa mère. Sa génitrice a en effet toujours voulu que les regards soient braqués sur elle et qu’elle soit le centre de la convoitise, mais cela cesse lorsqu’elle tombe enceinte et que son bébé accapare toute l’attention.

Une fois encore, Amélie joue avec les émotions, des émotions fortes que l’on n’a pas forcément envie d’affronter. J’ai été baladée tout le long du récit, comme si l’on me prenait par la main et que je regardais les scènes avec un mélange d’appréhension et de fascination.

Différents degrés de relations sont abordés au travers de nombreux personnages. En effet, Marie, la mère de Diane, va par la suite avoir d’autres enfants : Nicolas, un fils qu’elle aimera d’un amour « équilibré » et Célia, une fille qu’elle aimera d’un amour démesuré et étouffant.

« C’était donc cela, le sens, la raison d’être de toute vie : si l’on était là, si l’on tolérait tant d’épreuves, si l’on faisait l’effort de continuer à respirer, si l’on acceptait tant de fadeur, c’était pour connaître l’amour. »

J’ai beaucoup aimé la psychologie des personnages qu’Amélie Nothomb exploite comme toujours avec brio. On retrouve la psychologie très développée et consciente de l’enfant comme dans beaucoup de ses livres autobiographiques. Diane est une enfant puis une jeune femme très forte et intelligente. Elle a ses blessures mais garde toujours la tête droite. Elle m’a tout d’abord fait penser à Léa Delmas dans La bicyclette bleue de Régine Desforges par sa beauté et sa capacité à surmonter tous les obstacles (mais les deux personnages se révèlent quand même très différents au fil de l’histoire), et la relation qu’elle a avec sa mère m’a fait penser à celle de Joséphine et sa mère Henriette dans Les yeux jaunes des crocodile de Katherine Pancol (avant de réaliser que cette relation mère-fille serait plus comparable à une autre relation mère-fille du roman, mais je ne vous en dis pas plus).

« D’une rive à l’autre du jour ou de la nuit s’étendait l’infini : pendant un siècle de lumière ou d’obscurité, il ne se passait rien. Parfois, la déesse indifférente s’emparait d’elle pour la changer ou la biberonner. Elle appartenait à ce point à une espèce étrangère qu’elle réussissait à la toucher sans qu’il y ait de contact, à la regarder sans la voir. »

Si je trouve que les romans d’Amélie Nothomb ont évolué au fil du temps c’est principalement parce que ce qui me fascinait le plus dans ses premiers livres, c’était son style d’écriture. Aujourd’hui je trouve que son style sert parfaitement l’histoire à tel point qu’on l’oublie pour totalement s’immerger dans le récit. Il n’y a pas une phrase en trop, il y a tout ce qu’il faut, et c’est cela qui fait le succès d’Amélie Nothomb pour moi : elle raconte très bien les histoires. Des histoires qui ont souvent un registre qui lui est propre et que l’on ne retrouverait dans aucun autre roman.

Et vous, est-ce que vous avez lu Frappe-toi le Cœur ? Quel est votre roman préféré d’Amélie Nothomb ?

Je me ferai un plaisir de lire vos retours !

2 commentaires sur “Frappe-toi le coeur, Amélie Nothomb (2017)

    1. Je comprends, il y a des auteurs comme ça que l’on arrête de lire du jour au lendemain… Et puis nos goûts évoluent. Mais peut-être qu’elle te retentera à nouveau un jour 🙂 Je ne peux que te conseiller ce roman-là en tout cas !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s