Beyond the clouds, Nicke (2018 – )


« Dans la ville jaune, les usines crachent leur fumée jour et nuit, cachant le ciel et les astres. Le jeune Théo n’a jamais vu les étoiles, ni exploré le monde extérieur. Enfant, il rêvait de partir à l’aventure, à la poursuite des créatures fantastiques de ses livres préférés, mais la réalité l’a rattrapé… Son travail à l’atelier de réparation Chikuwa est devenu son quotidien.

Sa routine est chamboulée le jour où il rencontre une fillette pas comme les autres : une humaine ailée, espèce appartenant au monde des légendes ! Tombée du ciel, elle a perdu la mémoire, ainsi qu’une de ses ailes… Théo fera tout pour percer le mystère de cette rescapée des cieux ! »


Je ne vais pas mentir, c’est la couverture qui m’a attirée avant même de lire le synopsis. Je trouve les couleurs aquarelles absolument magnifiques et plutôt originales dans le style manga.

Puis en commençant ma lecture, j’ai été complètement charmée par l’histoire. Le début me fait penser au Château dans le ciel de Hayao Miyazaki avec une jeune fille qui tombe du ciel et un jeune garçon travailleur qui la sauve et se prend d’amitié pour elle.

J’ai beaucoup aimé les relations d’amitié voire de fraternité développées entre les personnages. Théo vit et travaille à Chikuwa Barrack, une entreprise de réparation où travaille aussi Mr Chikuwa, son patron, Marie et Bingo. En rajoutant l’ami d’enfance de Théo, Hotch, et le libraire Rob, ils forment tous comme une grande famille remplie de soutien et d’entraide.

Lorsqu’il la retrouve évanouie et blessée, Théo décide d’aider Mia et finit par la considérer comme sa petite sœur. La jeune fille ailée aide également Théo car celui-ci avait abandonné son rêve d’aventures après avoir compris que celles-ci n’arrivaient que dans les livres. Le fait qu’une personne regorgeant de magie comme Mia puisse exister et venir à lui lui permet de croire à nouveau en ses rêves les plus fous.

Le début partait un peu comme une gentille série toute douce mais au final, on découvre une vraie trame derrière, avec la question des pouvoirs de Mia qu’elle doit apprendre à contrôler et l’envie de voyager et de devenir plus fort de Théo. J’aime beaucoup le duo qu’ils forment tous les deux et j’ai vraiment hâte de découvrir comment ils vont évoluer.

Le deuxième tome nous entraîne déjà dans la ville commerçante de Karatope. Ce manga a selon moi un fort potentiel pour se développer et nous faire voyager dans un univers magique. Pour l’instant, il est très bien rythmé, peut-être un peu trop rapide au début, mais depuis les différentes étapes s’enchaînent bien et me donnent vraiment envie de voir la suite.

Il y a aussi des touches d’humour par-ci par-là qui donnent le sourire. C’est un manga qui fait du bien. Je me suis attachée à l’histoire et aux personnages et j’ai vraiment apprécié tous ces magnifiques dessins remplis de détails.

La couverture a l’air très enfantine mais je pense que l’histoire peut parler à tous car Théo n’est pas si jeune (16 ans) et les aventures à venir promettent d’être captivantes. C’est sûrement pour cela que la maison d’édition Ki-oon l’a placé dans sa collection Kizuna qui se veut pour tous les âges.

Le troisième tome est prévu pour début juillet et j’ai vraiment hâte !

Le trailer :

Une interview de la mangaka par Mangamag pour découvrir comment ce manga est passé d’un fanzine à une maison d’édition française :
http://www.mangamag.fr/dossiers/interviews/interview-nicke-beyond-the-clouds/

« Je vous souhaite d’en prendre plein les yeux dans la vraie vie et plus seulement dans les livres ! »

Connaissez-vous Beyond the clouds ? Qu’en avez-vous pensé ?

2 commentaires sur “Beyond the clouds, Nicke (2018 – )

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s