Mes meilleures lectures de 2020

Cette année impensable m’aura au moins apporté de très belles lectures et de magnifiques découvertes. Après mure réflexion, 11 livres que j’ai lus cette année se sont dégagés comme des coups de cœurs qui m’ont définitivement marquée. J’ai déjà parlé de certains sur le blog et d’autres non, certainement car je ne savais pas comment en parler après les avoir lus.

11. Demian de Hermann Hesse

N’ayant jamais lu Hermann Hesse auparavant, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’ai été agréablement surprise de voir à quel point les réflexions de ce livre m’ont parlé. J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur qui m’a tout de suite embarquée. L’intrigue n’est pas très complexe, il s’agit simplement d’un jeune garçon qui grandit, va à l’école, puis à l’université, fait des rencontres, et réfléchit. Emile Sinclair réfléchit beaucoup. Si l’intrigue n’est pas complexe, les personnages et leurs psychologies le sont et c’est ce qui m’a plu. On navigue entre le bien et le mal, le divin et le diabolique avec une figure mystique qui revient sans cesse, Demian. Beauté à la fois masculine et féminine, Demian fascine Emile qui apprendra beaucoup de lui. Certains passages dépassent les confins de la réalité et m’ont totalement subjuguée. J’ai vraiment hâte de découvrir d’autres romans de Hermann Hesse.

10. Le blé en herbes de Colette

J’en ai déjà parlé ici, mais Le blé en herbes a été un gros coup de cœur pour moi. En seulement une centaine de pages, l’autrice m’a transportée en vacances en Bretagne sur la plage pour me faire vivre une histoire d’amour pleine de désillusions. J’ai adoré les personnages de Philippe et Vinca et de la figure de la dame en blanc qui vient se glisser entre eux, comme une ombre face au soleil. Par-dessus tout, j’ai aimé le style de Colette, ses descriptions des sentiments et de la nature sont très imagées et légères, délicates. J’avais aussi adoré La vagabonde, mais Claudine à l’école, que j’ai également lu cette année fut une grosse déception. Cela ne m’a pas donné envie de continuer la série des Claudines, mais j’ai très hâte de me tourner vers Chéri.

9. La passe-miroir – Livre 4, La tempête des échos de Christelle Dabos

Pour être sincère, je ne m’attendais vraiment pas à ce que ce tome soit le coup de cœur qu’il a été pour moi. J’avais lu les trois premiers tomes de la série presque deux ans auparavant et bien que j’aie beaucoup aimé les lire sur le moment, mon souvenir s’est un peu terni au fil du temps (peut-être parce que j’en entendais trop parler). J’étais tout de même curieuse de connaître la fin et je me suis lancée dans ma lecture sans aucune attente. Je n’arrive pas vraiment à comprendre les déceptions que j’ai pu voir car pour moi ce quatrième et dernier tome a été le meilleur. L’autrice a porté son histoire a son apogée dans une complexité magistrale. Je n’ai pas tout compris, et c’est sûrement cela qui m’a plu. Il fallait que je me concentre pour saisir des choses qui m’échappaient par moment et c’est ce qui m’a autant impliquée. J’ai aimé tout ce flou et si certaines questions restent en suspens, ça ne m’a pas vraiment dérangée. Il y a juste l’histoire de certains personnages sur lesquels j’aurais aimé revenir, car j’avais l’impression qu’ils avaient été un peu délaissés. Ce n’est certainement pas la fin à laquelle on s’attendait et j’ai adoré me laisser guider vers l’inconnu et l’imprévisible.

8. Croc-Blanc de Jack London

C’est le troisième roman de l’auteur que j’ai lu avec Martin Eden, qui fut et reste un énorme coup de cœur, et L’appel de la forêt, que j’ai moins apprécié même si cela reste une bonne lecture. Croc-Blanc m’a transportée et émue aux larmes. J’ai adoré suivre l’histoire de ce loup à travers ses yeux. Le lecteur est amené avec lui de la nature la plus profonde et sauvage, à l’humanité, la civilisation et tout ce qu’elles peuvent contenir de cruauté et d’amour. Croc-Blanc est un roman dur et tendre à la fois, qui invite à prendre conscience des sentiments des animaux qui peuvent souffrir tout comme nous.

7. Lou ! Sonata – Tome 1 de Julien Neel

J’attends toujours les tomes de Lou ! avec beaucoup d’impatience depuis que j’ai découvert les premiers à mes 12-13 ans. J’avais vraiment hâte de découvrir cette deuxième saison avec ce nouveau format plus long, et je n’ai pas été déçue ! Je ne voudrais pas trop m’avancer car je n’ai fini la lecture de la BD que récemment, mais je crois bien que c’est mon tome préféré. J’ai adoré l’atmosphère légère et poétique qui se dégage des images et des bulles de conversations et pensées. On suit Lou alors qu’elle quitte la maison de sa mère pour se créer son propre cocon et commencer une vie plus indépendante. Ses rencontres mêlent le connu et la découverte. Elle se perd pour mieux se retrouver dans une fac où elle cherche désespérément à y voir plus clair alors qu’elle ne sait même pas où elle se trouve (l’univers de la fac m’a beaucoup fait sourire tellement cela paraît absurde mais aussi absolument vrai). Une vraie petite bulle de bonheur à lire avec dans les oreilles l’album spécialement composé pour la lecture !

6. Les raisins de la colère de John Steinbeck

Ah ce livre ! J’ai voulu en faire un article mais je n’arrivais pas à en parler. Ce roman et surtout ses personnages m’ont bouleversée. La famille Joad est chassée de leur terre et de leur ferme rachetées par une banque. Ils s’embarquent tous pour un long périple de l’Oklahoma jusqu’à la Californie en camionnette pour trouver du travail. Ils rêvent de la vie confortable qu’on leur vend s’ils s’y rendent tout en étant avertis de plus en plus régulièrement sur leur route que seuls la misère et le rejet les y attendent. Malgré tout, ils s’accrochent désespérément à ce rêve fou. C’est cet espoir, cette solidarité à toute épreuve qui m’a profondément émue. C’est un roman dense et lourd, long mais qui se lit avec beaucoup de fluidité. Steinbeck insère des chapitres où l’on est amené à prendre du recul, à sortir de l’histoire de la famille Joad pour parler de l’Histoire plus générale. Il apporte des réflexions sur la politique des Etats-Unis de l’époque, lors de la Grande Dépression, sur la pauvreté, les inégalités sociales et à qui elles profitent. C’est un livre qui est malheureusement adaptable au présent et qui m’a beaucoup secouée émotionnellement et intellectuellement.

5. Kafka sur le rivage d’Haruki Murakami

C’est certainement ma lecture la plus perturbante et la plus fascinante de cette année. J’ai adoré cette histoire de deux personnages qui ne semblent rien avoir en commun mais qui deviennent le miroir l’une de l’autre. Le style de Murakami et l’imaginaire qu’il a créés à la bordure du réel et du fantastique sont très particuliers et c’est ce qui m’a le plus aspirée. J’avais envie de connaître la suite bien que je n’aie absolument aucune idée de ce qui allait pouvoir se passer. C’est un roman qui dépayse complètement avec de magnifiques descriptions et moments de suspension dans le temps.

4. Aria the Masterpiece de Kozue Amano

Aria the Masterpiece fait définitivement partie de mes mangas préférés à présent ! J’ai lu les quatre premiers tomes à ce jour et je les ai tous adorés. Au XXIVème siècle, Akari part pour Néo-Venise pour devenir ondine. On suit son quotidien dans son apprentissage et ses rencontres, et une atmosphère très douce et apaisante s’en dégage. C’est une histoire qui invite à ralentir, prendre son temps, savourer les instants de vie. Ce manga me rassure beaucoup, les dessins des personnages, de la ville de Néo-Venise (complètement inspirée de Venise), et des paysages, de la mer sont magnifiques. C’est une série qui se déguste lentement comme le fait le personnage principal dans sa vie.

3. Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire

Ayant décidé d’essayer de lire plus de poésie, je me suis plongée dans un classique incontournable qui est resté dans mes étagères depuis le lycée, un peu oublié. Cette lecture a été une vraie révélation pour moi. J’ai compris comment et pourquoi la poésie pouvait me toucher, et même si j’ai déjà l’impression d’avoir lu le meilleur, j’ai eu très envie de découvrir plus de poètes et de poétesses en espérant que certains me toucheraient encore plus que ne l’a fait Baudelaire avec Les Fleurs du Mal. Ce sont des poèmes déchirants qui se suivent sur le mal-être, la difficulté de vivre, la mélancolie, la beauté… Je me suis beaucoup retrouvée dans ces états d’âme et j’ai aussi beaucoup compati avec l’auteur. Certains poèmes étaient si magnifiquement écrits qu’ils m’ont laissée bouche-bée.

2. Kitchen de Banana Yoshimoto

J’ai adoré ce livre pour sa sensibilité qui m’a beaucoup touchée. L’histoire de Mikage et Yûichi se mêlent de plein de sentiments contradictoires forts et pourtant elle est étrangement belle et réconfortante. Le style de l’autrice est léger, très imagé et a su aller chercher ma corde sensible. C’est un roman court où tout n’est pas dit, l’histoire reste à fleur de peau mais va aussi toucher au plus profond du cœur. C’est une lecture pleine de paradoxes, comme le prouve ma façon d’en parler, et c’est ce qui la rend aussi magnifique.

1. L’attrape-cœurs de Salinger

J’ai un peu de mal à expliquer pourquoi j’ai autant aimé ce livre. J’ai l’impression que les avis sont en général très tranchés : soit on adore, soit on déteste. Et j’ai définitivement adoré. Holden m’a beaucoup touchée et je me suis reconnue en lui. Il tourne en rond, perdu, en quête de quelque chose dont il n’a même pas conscience pour pouvoir se retrouver. Il ne sait pas comment évoluer dans un monde qui lui semble hypocrite et si éloigné de lui-même. C’est un combat intérieur que j’ai trouvé très innocent et en même temps très profond. J’ai aussi aimé le style de l’auteur, si particulier ici, où l’on suit le fil des pensées d’Holden qui tourne beaucoup en rond et qui retranscrit bien son état d’âme.

Tous ces livres m’ont énormément marquée et font maintenant plus ou moins partie de moi.

Et vous, quelles ont été vos lectures marquantes de 2020 ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s